LOADING

Pourquoi le Studio?

Tu m’as peut-être vue passé sur les réseaux sociaux la semaine dernière. Suite à quelques coups de pieds aux fesses de ma coach, Kim, j’ai fait mon premier live sur ma page facebook. Oui oui!Si j’ai l’air fonceuse vue de l’extérieur, parfois, je suis comme un bébé chat qui veut pas trop s’éloigner et j’ai besoin de me faire pitcher en dehors de ma zone de confort. Bref, si tu ne l’as pas vu, clique ici, je t’y fais visiter mon studio et tu vas me voir un brin inconfortable, mais pétillante et, avoues-le, portant une si magnifique paire de lunettes! 😉

Je t’y parles de ma préférence pour les shoots en studio, mais vivant le stress et l’adrénaline digne d’une communication orale à faire devant une classe en 3e année, j’ai oublié mon texte et j’ai jazzé sur le thème.

Pour certains synonyme d’angoisse et de vide créatif, le studio, pour ma part est comme une toile blanche remplie de possibilités. Créativement parlant, j’y suis plus à l’aise parce que j’ai un plus grand contrôle sur mon environnement sur l’éclairage, le background et les plants d’orties prêts à me créer un rash digne d’une recherche google, #truestory, mais, côté service à la clientèle, c’est surtout au niveau de la logistique que j’ai une préférence pour cet environnement.

 

 

Une séance photo, c’est tellement stressant. Ça fait vivre le même niveau d’insécurité qu’une blind-date ou une entrevue pour la job de tes rêves. Des phrases comme: “OMG, qu’est-ce que je vais mettre, j’ai plus rien qui me fait?”, ou, “J’ai pris X livres/ans/cernes durant le temps des fêtes, tout le monde le sais que la photo, comme la télé, ça grossit/viellit/amplifie.”, ou encore, “Mais, là, mes cheveux!? Ça fait 8 mois que je reporte mon rendez-vous chez le coiffeur, j’ai une tête pas possible!”, ne sont qu’un aperçu de la tempête qui sévit dans ta tête entre le moment où tu me “book” et la date de ta séance. Imagine, si en plus, tu devais voir à ton ménage, parce que je viens faire les photos chez toi ou si tu devais prendre en compte la météo et prévoir un kit de pluie sexy ou une date de remplacement.

 

 

Behind the scene par Remy Savard Photographe

En faisant la séance au studio, je réduis au minimum nécessaire tes préoccupations pré-séance. C’est moi qui gère la logistique de la patente. Tu arrives, tu prends le temps de te déposer, un petit café, une pâtisserie et HOP! au maquillage.

 

 

Pas d’histoire de changer de vêtements, enroulée dans une serviette comme tu fais avec tes enfants à la plage quand ils ont fini de se baigner. Tu as ton propre espace pour te changer et tu peux profiter pleinement de ce moment juste à toi, beau temps, mauvais temps.

 

Merci à Laurence Poirier Photographe pour ces shots en action

Ici à Montréal, quand le printemps se pointe le bout du nez ou que l’automne flamboie, que la lumière et la météo sont de notre bord, sortir faire un segment, comme avec Maryse ou Estée, c’est pas mal nice, mais, entre toi et moi, un manteau d’hiver, c’est pas le vêtement le plus flatteur de ta garde-robe et quand il fait -40, c’est un peu moins agréable pour tout le monde.

<3 et tasse de thé

MMDM

 

COMMENTS

  • Isabelle Bernier
    Fév 7th, 2018 - 2:45 pm - REPLY

    Magnifique article! Merci Marie-Michelle! Ça fait du bien de te lire! Et ça m’inspire:)!

    • MMDM
      Fév 9th, 2018 - 3:41 pm - REPLY

      Aaah Merci Isabelle! Quel plaisir de t’inspirer! <3

LEAVE A REPLY

Please complete PlusCaptcha setup in your Wordpress admin panel.